Alors que le Covid commande une distanciation physique plus poussée et l’accélération de la digitalisation des retailers, l’essayage à domicile – ou virtual try on – prend de l’ampleur. 

Capitalisant sur l’intelligence artificielle et la réalité augmentée (AR), Perfect Corp, l’entreprise beauty tech connue pour son application YouCam MakeUp, vient de lever 50 millions de dollars en série C auprès de Goldman Sachs. Perfect Corp a ainsi levé à date 130 millions de dollars. Sa dernière annonce concernait 25 millions de dollars en série A en octobre 2017.

Perfect Corp nourrit l’ambition de transformer l’industrie de la beauté en mixant réalité augmentée (AR) et intelligence artificielle (IA) et ainsi proposer l’expérience client beauté ultime. Virtuelle, l’expérience s’annonce à l’épreuve du COVID mais aussi versatile, dans le sens où elle est utilisable sur de nombreux canaux (social media, e-commerce ou encore en magasin). 

Si le nom de l’entreprise tech Perfect Corp reste peu connu du grand public, son application YouCam MakeUp l’est davantage. L’application mobile a ainsi été téléchargée 900 millions de fois et rassemble plus de 300 marques partenaires. YouCam MakeUp permet à la cliente de réaliser un diagnostic de peau, de tester virtuellement des échantillons de produits et de bénéficier de recommandations de produits cosmétiques. La cliente peut tester virtuellement des produits dans les catégories maquillage, soin, fond de teint et cheveux. Pour les marques de beauté, une telle solution vise à amplifier les ventes sur les canaux numériques ainsi qu’à renforcer la personnalisation de l’expérience client. 

Selon Xinyi Feng, l’un des directeurs du département banque marchande chez Goldman Sachs, “L’intégration de la technologie à travers l’intelligence artificielle, le machine learning et la réalité augmentée au sein de l’industrie de la beauté donnera des avantages certains, dont l’amplification des canaux de ventes numériques, une meilleure personnalisation et un plus fort engagement du consommateur”. 

Alors que les ventes de maquillage ont fondu face au port du masque et la problématique du maskne – acné mécanique produit par le frottement répété du tissu avec la peau – les soins de la peau ont connu au contraire un regain d’intérêt. Selon un rapport daté de septembre 2020, NPD Group a remarqué que les femmes américaines achetaient davantage de produits dans cette catégorie par rapport à l’année précédente et les utilisaient plus fréquemment. Pour aider les marques à capitaliser sur cette tendance, Perfect Corp a lancé une solution IA dédiée au diagnostic de peau. La technologie est approuvée par des dermatologues tandis que la carnation est évaluée selon 8 critères dont l’hydratation, les rides et les cernes. La solution peut d’ailleurs être implémentée par les marques sur leurs sites web pour booster la recommandation produit à destination des clients. 

Cette levée en série C vise à accélérer la croissance de l’entreprise ainsi que ses innovations tech en faveur d’une expérience retail multi-canale. L’opération devrait en outre permettre l’ouverture de nouveaux bureaux, alors que Perfect Corp n’opère actuellement que dans onze villes. 

Comme le rappelle un rapport du cabinet McKinsey sur l’impact du COVID-19 sur l’industrie de la beauté,  “l’utilisation de l’intelligence artificielle pour les essayages de produits, la découverte et la personnalisation devra s’accélérer car les préoccupations en matière de sécurité et d’hygiène perturbent fondamentalement les essais de produits et les consultations en personne”.

PerfectCorp s’érige en principal concurrent de ModiFace, l’application canadienne de diagnostic beauté rachetée par le groupe l’Oréal. L’Oréal qui s’est dernièrement intéressé aux filtres de make up virtuels adaptés aux visio-conférences.