La livraison a explosé pendant le confinement et devrait perdurer avec le temps. Parmi les solutions proposées, voici une façon de livrer qui pourrait elle aussi tirer son épingle du jeu parmi toutes les autres proposées : la livraison collaborative.

Qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, la livraison collaborative fait intervenir les membres d’une communautĂ© ou des particuliers pour collecter vos achats Ă  un point A et vous les livrer directement chez vous. Yper, startup basĂ©e dans le nord de la France et spĂ©cialiste de la livraison collaborative, a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© adoptĂ©e par plus de 1500 partenaires dans toute la France, et sa communautĂ© est composĂ©e de plus de 100.000 particuliers actifs, rapporte L’Usine Digitale.

Qui a-t-elle séduit ?

La livraison collaborative a dĂ©jĂ  sĂ©duit Chronodrive, Cora, Auchan et E.Leclerc et la startup Yper prĂ©voyait dĂšs mai dernier d’accompagner les fleuristes, cavistes ou libraires Ă  leur retour d’activitĂ© post-confinement.

Pourquoi est-ce que la livraison collaborative séduit-elle les marques et les enseignes ?

Pendant le confinement, la livraison collaborative a reprĂ©sentĂ© une rĂ©elle solution efficace face Ă  la hausse de la demande des achats en ligne et demande en drive. Chez Leclerc par exemple, on rĂ©flĂ©chit Ă  la livraison depuis 2017 et faire appel Ă  une autre entreprise Ă©tait une solution idĂ©ale pour Thomas Pocher, Ă  l’initiative des drives piĂ©tons : “On fait beaucoup de choses chez Leclerc mais on n’a pas souhaitĂ© se lancer dans la livraison en elle-mĂȘme. C’est un autre mĂ©tier, que seuls certains collĂšgues ont dĂ©veloppĂ©, souvent appuyĂ© par les livraisons historiques d’un gros hyper”, rapporte L’Usine Digitale.

Pour Jacques Staquet, cofondateur de Yper, la livraison collaborative “est trĂšs adaptĂ©e Ă  la majoritĂ© des types de villes et de zones pĂ©ri-urbaines. La livraison collaborative est riche d’une forme de quasi-universalitĂ© gĂ©ographique et une capacitĂ© trĂšs forte Ă  dĂ©ployer ce mode de livraison sur des rĂ©seaux complets”, explique-t-il avant d’ajouter que “c’est encore plus vrai sur les villes de taille intermĂ©diaires ! Les mĂ©galopoles sont, de leur cĂŽtĂ© souvent bien ‘fournies’ en acteurs et solutions livraisons. La livraison collaborative y est peut-ĂȘtre moins nĂ©cessaire… quoique !”

Pourquoi séduit-elle les consommateurs ?

Pour Jacques Staquet, la raison est simple : “La livraison collaborative repose […] sur la disponibilitĂ© des gens, le sens du service, le complĂ©ment de revenus permis et finalement un engagement individuel des shoppers qui conduit Ă  un haut niveau de satisfaction”, conclut-il.

Pour résumé
  • La livraison collaborative est une forme de livraison qui prend de l'ampleur depuis le confinement.
  • Elle fait intervenir les membres d’une communautĂ© ou des particuliers pour collecter des achats Ă  un point A et vous les livrer Ă  un point B (le domicile du consommateur).
  • Chronodrive, Cora, Auchan et E.Leclerc ont Ă©tĂ© sĂ©duit par le modĂšle proposĂ© par la startup Yper.