Les caisses des magasins vont-elles disparaĂźtre en mĂȘme temps que le Covid-19 ? C’est en tout cas ce que laissent prĂ©sager plusieurs initiatives accĂ©lĂ©rĂ©es ces derniĂšres semaines en rĂ©ponse Ă  la crise.

Attente et gestes barriĂšres non respectĂ©s : les caisses des supermarchĂ©s et autres boutiques ne sont pas les endroits les plus sĂ»rs quand il s’agit de se protĂ©ger du Covid-19. Face Ă  la crise sanitaire et Ă  l’accĂ©lĂ©ration du numĂ©rique, des entreprises se dĂ©veloppent pour offrir aux consommateurs et consommatrices des solutions leur permettant de ne plus avoir Ă  passer par une caisse pour rĂ©gler leurs achats.

Standard Cognition, crĂ©Ă©e en 2017 Ă  San Francisco, va par exemple renforcer sa prĂ©sence sur le continent europĂ©en et augmenter ses effectifs, rapporte L’Usine Digitale. Objectif : “accĂ©lĂ©rer [sa] feuille de route et apporter plus rapidement de nouvelles innovations Ă  [leurs] clients”, explique Jordan Fisher, cofondateur et PDG de Standard Cognition. Parmi ses innovations, il y a donc la “solution d’encaissement automatique qui permet de supprimer les caisses traditionnelles dans les magasins”, prĂ©cise L’Usine Digitale. Il suffit pour les clients de choisir les produits dont ils ont besoin et de sortir du magasin sans passer par la case caisses. Les achats se font automatiquement via une application mobile.

La solution est encore en test Ă  San Francisco mais Standard Cognition cherche des partenaires dans le retail, souligne L’Usine Digitale. Une stratĂ©gie que partage Ă©galement Amazon avec sa technologie “Just Walk Out” , disponible dans son magasin Amazon Go. La diffĂ©rence entre les deux innovations ? Standard Cognition a choisi d’anonymiser les donnĂ©es rĂ©coltĂ©es.

Une tendance qui se déploie dans le monde 

Ces deux entreprises amĂ©ricaines ne sont pas les seules Ă  se lancer dans cette course. L’Usine Digitale rapporte Ă©galement la montĂ©e en puissance de Cloudpick, en Chine, Zippin, basĂ©e aux États-Unis et de Trigo Vision, venue d’IsraĂ«l.

Cette derniĂšre s’est dĂ©jĂ  dĂ©ployĂ©e sur son territoire dans prĂšs de 300 magasins via la chaĂźne de supermarchĂ©s Shufersal.

Quant Ă  Zippin, qui utilise la technologie QR Code, un autre article publiĂ© dans L’Usine Digitale, rapporte que la start-up amĂ©ricaine a annoncĂ© le 21 mai “l’ouverture d’un premier magasin sans caisse ni personnel Ă  Moscou”, en partenariat avec l’enseigne Azbuka Vkusa, Visa et la banque russe Sberbank. Ce premier espace se situe Ă  l’intĂ©rieur d’une des 90 boutiques de Azubuka Vkusa. La stratĂ©gie de Zippin Ă©tant de proposer des points au devant des magasins “afin de faciliter les efforts de distanciation sociale et d’assurer la sĂ©curitĂ© de leurs employĂ©s et clients en premiĂšre ligne”, peut-on lire sur le site de la start-up. Des clients satisfaits, certes, mais des employĂ©s… remerciĂ©s ?

Pour résumé
  • La crise sanitaire accĂ©lĂšre le dĂ©veloppement des solutions d'achats en magasins sans passer par une caisse.
  • Aux États-Unis, Standard Cognition veut concurrencer la technologie “Just Walk Out" de Amazon.
  • Cloudpick se dĂ©veloppe en Chine, Zippin, basĂ©e aux États-Unis et de Trigo Vision, venue d’IsraĂ«l.